Phéromone Mouche de la carotte

(0  Avis)

Protège la carotte contre le ravageur Mouche de la carotte (nom scientifique: Psila rosae) 

10,35 €
TTC
Quantité

Mode d’emploi

Nous vous conseillons d’utiliser la seringue Psila Pro Caps (contenant des kairomones et des phéromones d’agrégation de Psila rosae) en association avec le piège Sticky.

Préparation :

• Décoller le film de la partie adhésive.

• Vider le contenu de la seringue dans la coupelle puis la placer au milieu de la plaque adhésive.

• Les mouches attirées par kairomones et phéromones viennent se coller à la partie adhésive.

Utilisation :

• Suspendre le piège, à environ 50cm du sol.

• En usage de détection, placer un piège aux 4 coins de la parcelle à une distance de 5 m des plants de manière à ne pas attirer la mouche dans les plants. 1 diffuseur attire la mouche sur un rayon de 10 mètres.

• Si les pièges capturent moins de 1 mouche par semaine, les carottes sont protégées et aucun autre traitement n’est nécessaire.

• Une dose permet 2 mois de protection.

Composition: Asarone ; trans-2-hexenalarotte 

Fiche technique

Référence
PSOBCA095
Par ravageur
Mouche des olives et mouche de la carotte
Par culture
Carotte
Format
Seringue
Durée de diffusion
60 jours
Période de traitement
Début avril à fin septembre
Compatible avec le piège :
Sticky
Densité pour détection
1-2/ ha

Téléchargement

FDS Psila Pro Caps

Fiche de sécurité Mouche de la carotte

Téléchargement (363.9k)

Notice Kit Mouche de la Carotte

Mode d'emploie du kit Psila Pro Caps pour la mouche de la carotte

Téléchargement (751.09k)

Mouche de la carotte (Psila rosae)

Ce petit diptère (4 à 6mm) est une mouche noire luisante avec une tête rougeâtre. Les dégâts sont causés par ses larves jaunâtres (6 à 7mm) qui creusent des galeries à l’intérieur des racines. Les feuillages se décolorent et des tunnels de couleurs bruns sont observés sous la couche extérieure des racines.

Psila rosae peut réaliser 2 à 3 générations par an. Les adultes de la première génération émergent du sol de fin mars à juillet. Après la période de reproduction, les oeufs sont déposés dans le sol près des plantes hôtes. Les larves éclosent après 5 à 15 jours et s’alimentent durant 1 mois des racines, puis retournent dans le sol pour effectuer leur pupaison. Les mouches adultes émergent de juillet à septembre et engendrent les larves de seconde génération très nuisibles qui causent d’énormes dégâts d’octobre à novembre. La baisse des températures fait que ces larves hivernent sous forme de pupe pour donner de nouveaux adultes au printemps suivant.

Plantes hôtes

Ce ravageur attaque pratiquement toutes les Apiacées avec une préférence pour la carotte sauvage et cultivée, mais aussi le céleri, le panais et le persil.

Pour compléter votre achat

11,50 €
9,50 €
10,35 €