Phéromone Charançon rouge du Palmier

(0  Avis)

Protège le palmier contre le ravageur Charançon rouge du palmier (nom scientifique: Rhynchophorus ferrugineus) 

12,00 €
TTC
Quantité

Mode d’emploi

Nous vous conseillons d’utiliser la bouteille Rhyncho Pro Classic (qui se présente sous la forme d’une bouteille à mèche contenant la phéromone d’agrégation de Rhynchophorus ferrugineus, des kairomones attractifs et des synergistes) en association avec le piège Pitfall noir.

Préparation :

Placer le piège à 10m du palmier dans une zone ombragée et enterrer la partie inférieure du piège. Remplir cette partie d’huile de paraffine.

• Enlever le capuchon de la bouteille et la visser au centre du volant. Placer le volant horizontalement dans le piège; ouverture du flacon vers le haut. Poser la partie supérieure sur la partie inférieure préalablement enterrée.

• Lorsque les températures sont supérieures à 20°C, penser à couper la mèche au bord de la bouteille pour avoir une diffusion rallongée.

Les charançons, attirés par la phéromone, les kairomones et les attractifs, pénètrent dans le piège par l’interstice entre les 2 parties du piège, et tombent dans l’huile de paraffine.

Utilisation :

• Videz le piège, sans remplacer la phéromone, lorsque le nombre d’insectes capturés est trop important (toutes les semaines au minimum).

• En usage de détection placer 2 pièges par ha. 1 diffuseur attire le charançon sur un rayon de 150 mètres.

• Si les pièges ne capturent aucun charançon, les palmiers sont protégés et aucun autre traitement n’est nécessaire.

• Une dose permet environ 3 à 4 mois de captures. Cette durée peut être affectée par des conditions climatiques dures.

Composition: 4S5S-ferrugineol, acétate d’éthyle

Fiche technique

Référence
PSOBCL002
Par ravageur
Charançon rouge du palmier
Par culture
Palmier
Format
Bouteille
Durée de diffusion
90 jours
Période de traitement
Début mars à fin octobre
Compatible avec le piège :
Pitfall
Densité pour détection
2/ ha

Charançon rouge du Palmier (Rhynchophorus ferrugineus)

Ce coléoptère, originaire de l’Indonésie et du Sud de l’Inde, est présent en France depuis 2006 notamment dans les régions PACA et Languedoc-Roussillon. Il est rouge-orangé avec des tâches noires, mesure entre 2,5 et 3,5cm et vit entre 2 à 4 mois. Attiré par plusieurs signaux sensoriels, il pénètre généralement dans le palmier par des blessures. Le mâle trouve sa partenaire par émission de phéromones, et la ponte de la femelle se fera dans les tissus de l’arbre. Les dégâts (désaxement des palmes, affaiblissement et finalement mort de l’arbre) sont causés par ses larves, qui se nourrissent de leur hôte en creusant des galeries dans ses tissus vivants. Après 1 à 4 mois, la larve mue en nymphe. Elle émerge en adulte en 2 à 3 semaines. Après reproduction, la femelle pond des oeufs qui éclosent en 2 à 5 jours pour donner les larves. 2 à 4 générations de Rhynchophorus ferrugineus peuvent ainsi se succéder en une année. Des températures en dessous de 0°C, 5°C et -2°C sont fatales à l’adulte, la larve et la nymphe respectivement. Les charançons volent de mars à octobre.

Plantes hôtes

Le charançon cible toutes les espèces de Palmier (plus de 2500), mais les espèces les plus touchées en France semblent être le palmier des Canaries, Phoenix canariensis, le palmier dattier, Phoenix dactylifera, le palmier Chamerops, ainsi que toutes les espèces du genre Washingtonia. Dans son environnement d’origine il s’attaque principalement au cocotier, Cocos nucifera.

Pour compléter votre achat

11,00 €
18,00 €
10,35 €
29,50 €