Phéromone Mouche Méditerranéenne des fruits

(0  Avis)

Protège les vergers contre le ravageur Mouche Méditarréenne des fruits (nom scientifique: Ceratitis capitata)

13,00 €
TTC
Quantité

Mode d’emploi

Nous vous conseillons d’utiliser le sachet Capitata Pro Caps en association avec le piège Mac Phail.

Préparation :

• Ouvrir le sachet de phéromone, en évitant de toucher le produit avec les doigts. Placer le sachet dans la partie inférieure du piège.

• Remplir la partie inférieure du piège d’eau ajoutée de savon inodore et fermer le piège.

Les mouches attirées par la phéromone d’agrégation pénètrent dans le piège et tombent dans l’eau savonneuse.

Utilisation :

• Suspendre le piège dans l’arbre à environ 1,5m du sol

• En usage de détection placer 1 à 2 pièges/hectare. Dans le cas d’une forte infestation, passer à 40 pièges/hectare. 1 diffuseur attire la mouche sur un rayon de 40 mètres

• Penser à récolter les fruits dès leur maturité et à ramasser ceux tombés au sol

• Videz le piège, sans remplacer la phéromone, lorsque le nombre d’insectes capturés est trop important (toutes les semaines au minimum). Veillez à remplir d’eau régulièrement si celle-ci s’est évaporée.

• L’infestation est considérée comme forte au-delà de 8 captures/piège/jour

• Une dose permet 4 mois de protection

Composition : Trimedlure

Fiche technique

Référence
PSOBCA022
Par ravageur
Mouche méditerranéenne des fruits exotiques
Par culture
Fruits
Format
Sachet
Durée de diffusion
60 jours
Période de traitement
Début mai à fin septembre
Compatible avec le piège :
funnel inversé
Densité pour détection
1-2 / ha

La Mouche Méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata)

Ce petit diptère (environ 5mm), originaire de l’Afrique subsaharienne, présente un corps jaune-gris et des ailes avec 3 bandes orangées (1 longitudinale et 2 transversales). Les dégâts sont causés lors de la ponte des oeufs sous la peau des fruits qui va occasionner une blessure. Porte d’entrée pour d’autres infections, cela va entraîner le pourrissement puis la chute des fruits. Des dommages supplémentaires sont dus aux larves blanches (jusqu’à 8mm en fin de développement) qui s’alimentent des fruits. Ceratitis capitata hiverne sous forme de pupe dans les premiers centimètres du sol et émerge vers la mi-mai. Les femelles sont fécondées quelques jours plus tard et vont alors pondre leurs oeufs dans les fruits durant plusieurs semaines. Les larves se développent durant 9 à 15 jours puis sortent du fruit pour entamer leur pupaison dans le sol pendant 10 à 20 jours. Le cycle complet est réalisé en 20 jours pour une température de 26°C, et le seuil de développement est de 13,5 °C. Le nombre de générations annuelles peut alors être de 3 à 7 selon les conditions climatiques.

Plantes hôtes

Cette mouche peut s’attaquer à plus de 250 espèces mais on la rencontre communément sur les fruits à noyaux et à pépins tels que les pêches, poires, abricots, pommes, kakis, figues, affiaches (fruits de l’arganier), agrumes, mais aussi sur vigne.

Pour compléter votre achat

10,35 €
12,50 €
15,00 €