Phéromone Cochenille farineuse de l'oranger

(0  Avis)

Protège les agrumes contre le ravageur Cochenille farineuse de l'oranger (nom scientifique: Planococcus citri)

10,35 €
TTC
Quantité

Mode d’emploi

Nous vous conseillons d’utiliser la seringue Citri Pro Caps en association avec le piège Delta trap.

Préparation :

• Déposer la partie adhésive à la base du piège.

• Vider le contenu de la seringue dans la coupelle et la placer au milieu de la plaque adhésive

• Insérer la partie adhésive dans le piège

Les cochenilles mâles attirées par la phéromone sexuelle viennent se coller à la partie adhésive.

Utilisation :

• Suspendre le piège environ 10cm au-dessus de la culture

• En usage de détection placer 1 piège/500 à 1000 m²

• Tailler les branches atteintes, éliminer les plantes trop infestées

• Une dose permet 2 mois de protection

Composition : Planococcyl acetate

Fiche technique

Référence
PSOBCA098
Par ravageur
Cochenille farineuse des agrumes et des plantes vertes
Par culture
Orange
Format
Seringue
Durée de diffusion
60 jours
Période de traitement
Début mai à fin octobre
Compatible avec le piège :
Plaques engluées jaune
Densité pour détection
1 /500 - 1000 m²

La Cochenille farineuse de l’oranger (Planococcus citri)

Les mâles ressemblent à de petites guêpes et sont rarement observés, seules les femelles rose pâle de ce petit hémiptère (3mm) originaire d’Asie sont visibles. Elles vivent en colonie au niveau des bractées, base des feuilles et des noeuds, et produisent une cire blanche cotonneuse dans laquelle elles se cachent. Ce miellat provient de la sève de la plante dont elles se nourrissent. La plante présente alors un retard de croissance, des déformations, un jaunissement des feuilles qui finissent parfois par tomber, et un avortement des fruits et fleurs infestés. De plus, cette cire collante et sucrée favorise le développement d’un champignon (la fumagine) qui limite la photosynthèse.

Les adultes passent l’hiver sur les rameaux et les feuilles. Lorsque les températures sont favorables, ils s’installent sur la plante. Après reproduction les femelles pondent des oeufs dans la cire puis meurent. En absence de fécondation, elles peuvent vivre plusieurs mois. Le cycle peut durer 3 mois à 18°C ou 1 mois à 30°C. En dessous de 13°C les femelles cessent de pondre et à 8°C le développement cesse. Planococcus citri peut réaliser jusqu’à 8 générations par an.

Plantes hôtes

Cette cochenille affectionne les environnements chauds et humides, ce qui explique qu’elle est fréquemment retrouvée sous serre et sur les plantes d’intérieur, et les espèces du genre Citrus. Elle a cependant été retrouvée sur plus de 200 espèces différentes en cultures ornementales, maraîchères, fruitières, et sur vigne.

Pour compléter votre achat

12,00 €
11,00 €
9,50 €
19,50 €